© Sophie Mentha 2019, tous droits réservés

Dans le cadre de l’édition 2016 du Festival N/O/D/E « Algorithmes & Big Data », j’ai disséminé dans l’espace de Pôle Sud une vingtaine de plaques en plexiglas (de la taille d’un interrupteur) et de miroirs. Sur chaque pièce était dessiné un schéma électrique de thérémine, dont j’avais relié les points pour créer un second schéma, lequel reprenait la représentation graphique du Big Data que l’on trouve sur internet.

Discrète, entre jeux d’ombres et reflets, l’installation proposait d’infiltrer le bâtiment, tout en y créant un circuit.

Infiltration

Installation
Plaques en plexiglas, miroirs
9 × 9 cm et 14 × 14 cm
Festival N/O/D/E, Pôle Sud, Lausanne, 2016